Bourg d'Oueil, Le Mourtis, Luchon-Superbagnères

Accidents sur les pistes : les bonnes pratiques

Quelles sont les bonnes pratiques à adopter en cas d’accidents sur les pistes de ski ? Les vacances à la montagne sont souvent synonymes de ski, une activité très prisée. Cependant, cette pratique comporte son lot de risques. Ces accidents sur les pistes, peuvent survenir en raison de divers facteurs tels que l’inattention, la vitesse excessive, la présence de débutants sur les pistes, la fatigue, et bien d’autres encore. Dans cet article, nous vous fournirons des conseils précieux pour apporter une assistance efficace, à une victime sur les pistes de ski et adopter les bons réflexes face à cette situation. Nous rappellerons également, les 10 règles du skieur car même en montagne, le respect de règles de conduite est essentiel. Enfin, nous expliquerons comment interpréter, la signalétique des pistes de ski.

Rassurez-vous, Assurez vous !

Il est crucial de ne pas sous-estimer l’importance d’une assurance ski lors de votre séjour à la montagne. Investir quelques euros supplémentaires dans une assurance peut vous offrir une tranquillité d’esprit inestimable. En cas d’accident sur les pistes, elle vous apporte des garanties spécifiques aux pratiques de glisse sur les domaines skiables, et réduit ou annule les coûts. Pour plus d’informations sur notre assurance ski, veuillez cliquer sur le lien ci-dessous et découvrez comment vous protéger efficacement lors de votre prochaine aventure sur les pistes.


QUE FAIRE EN CAS D’ACCIDENT SUR PISTE DE SKI ?

intervention des pisteurs secouriste de superbagnères
  1. Assurer la Sécurité de la Zone

En cas d’accident sur piste de ski, la priorité est de sécuriser à la fois la victime et les autres skieurs. L’objectif est d’éviter tout suraccident, de minimiser l’aggravation des blessures de la victime, et de prévenir tout risque pour vous-même.

Une méthode simple pour avertir les autres skieurs de ralentir et de faire preuve de prudence en approchant de la zone de l’accident est de planter vos skis en croix dans la neige en amont de la zone accidentée.

Si possible, demandez à un autre skieur de rester près des skis pour signaler qu’une opération de secours est en cours, en particulier dans les zones à faible visibilité.

Vérifiez ensuite l’état de santé du blessé s’il est en état de parler ou mettez-le en position latérale de sécurité s’il est inconscient.

appel d'urgence en cas de secours
  1. Alerte et Prévention des Secours

Rassemblez les Informations Essentielles

Pour alerter les secours de la manière la plus efficace, commencez par rassembler les informations cruciales :

– Localisation précise : nom de la piste, numéro de la balise la plus proche. Ces balises sont installées le long des pistes.

– Identité de la victime : nom, prénom, sexe et âge, si possible.

– Description de la douleur et circonstances de l’accident : si vous n’êtes pas témoin direct, renseignez-vous auprès des autres témoins.

Appelez les secours de la station de ski où vous vous trouvez en signalant l’accident. Le numéro des services de secours est disponible sur les plans des pistes et sur notre application mobile « Haute-Garonne montagne » un bouton S.O.S vous permet de vous localiser et de nous appeler. Notez que ce numéro peut varier d’une station à l’autre.

Si vous n’avez pas de téléphone ou de réseau, demandez à un autre skieur de se rendre au départ d’une remontée mécanique pour alerter un agent de la station, en lui fournissant autant d’informations que possible.

intervention des pisteurs secouriste de superbagnères
  1. Intervention – Le Rôle des Pisteurs

En attendant l’arrivée des secours, restez aux côtés de la victime et continuez à assurer sa sécurité pour éviter tout risque supplémentaire. Ne tentez pas de déplacer la victime, mais veillez à la protéger du froid. Le corps peut se refroidir rapidement au contact de la neige, même par temps clément. Utilisez votre veste de ski ou une couverture de survie si vous en avez une.

Une fois les secours arrivés, restez à proximité de la zone. Les secouristes pourraient avoir besoin de vous interroger en tant que témoin.

Ne quittez les lieux que lorsque vous aurez reçu l’autorisation de partir.

Prévenir les accidents de ski en se préparant et en s’informant :

Préparez votre corps plusieurs semaines à l’avance en vous entraînant pour renforcer votre endurance et améliorer votre forme physique générale grâce à des activités telles que la marche, la natation ou le vélo.

Une fois sur place, finalisez votre préparation en emportant le plan des pistes de la station de ski dans votre poche ou sur votre téléphone. Assurez-vous d’avoir une boisson hydratante à portée de main. Avant de vous élancer sur les pistes, vérifiez les prévisions météo du jour et les horaires d’ouverture et de fermeture des pistes et des remontées mécaniques. Prenez le temps de vous échauffer avant votre première descente et choisir une piste adaptée son niveau de ski.

Sur les pistes, soyez attentif aux autres skieurs pour assurer le plaisir de tous. Si vous ressentez une baisse d’énergie pendant la journée, faites une pause. Il vaut mieux s’arrêter un moment pour admirer le paysage que de risquer un accident.

Article débuter le ski

RAPPEL : LES 10 RÈGLES DU SKIEUR

La prévention des accidents de ski est possible en adoptant les règles de conduite en montagne et en se préparant correctement avant le séjour.

  1. Respect d’autrui
    Les usagers des pistes doivent se comporter de telle manière qu’ils ne puissent mettre autrui en danger ou lui porter préjudice soit par leur comportement soit par leur matériel.
  2. Maîtrise de la vitesse et du comportement
    Tout usager des pistes doit adapter sa vitesse et son comportement à ses capacités personnelles ainsi qu’aux conditions générales du terrain et du temps, à l’état de la neige et à la densité du trafic.
  3. Maîtrise de la direction
    Celui qui se trouve en amont a une position qui lui permet de choisir une trajectoire ; il doit donc faire ce choix de façon à préserver la sécurité de toute personne qui est en aval.
  4. Dépassement
    Le dépassement peut s’effectuer par l’amont ou par l’aval, par la droite ou par la gauche ; mais il doit toujours se faire de manière assez large pour prévenir les évolutions de celui que l’on dépasse.
  5. Au croisement des pistes ou lors d’un départ
    Après un arrêt ou à un croisement de pistes, tout usager doit, par un examen de l’amont et de l’aval, s’assurer qu’il peut s’engager sans danger pour autrui et pour lui.
  6. Stationnement
    Tout usager doit éviter de stationner dans les passages étroits ou sans visibilité ; en cas de chute, il doit libérer la piste le plus vite possible.
  7. Montée et descente à pied
    Celui qui est obligé de remonter ou de descendre une piste à pied doit utiliser le bord de la piste en prenant garde que ni lui, ni son matériel ne soient un danger pour autrui.
  8. Respect du balisage et de la signalisation
    L’usager doit tenir compte des informations sur les conditions météorologiques, sur l’état des pistes et de la neige. Il doit respecter le balisage et la signalisation.
  9. Assistance
    Toute personne témoin ou acteur d’un accident doit prêter assistance, notamment en donnant l’alerte. En cas de besoin, et à la demande des secouristes, elle doit se mettre à leur disposition.
  10. Identification
    Tout skieur et snowboarder témoin ou partie responsable ou non d’un accident est tenu de faire connaître son identité.

 

Savoir lire les informations sur une piste de ski

Présentation de la mise en place de la sécurité d'une piste

 

Les balises

Les balises, reconnaissables à leur forme traditionnellement ronde, sont placées le long des pistes de ski, que ce soit sur des poteaux ou des matelas à enneigeurs. Chaque piste possède son propre nom, ce qui facilite le suivi de votre trajet en veillant à ce que les balises portent toujours le même nom que la piste.

De plus, chaque balise est munie d’un numéro. Ce numéro vous indique combien de balises vous devez encore passer avant d’atteindre la fin de la piste.

Si vous voyez le numéro 1, cela signifie que vous êtes proche de la fin de la piste. En revanche, un numéro plus élevé indique qu’il vous reste encore un certain nombre de balises à franchir avant d’arriver au bout de la piste.

Ainsi, le numéro de la balise est un indicateur de la longueur de la piste et sert également de point de repère pour les skieurs.

De plus, les balises sont colorées en fonction de la difficulté de la piste.

balise de repérage pour secours station de ski

Les jalons

Les jalons sont de simples piquets enfoncés dans la neige le long des pistes, affichant la couleur correspondante à celle de la piste que vous empruntez. Par exemple, des jalons bleus bordent une piste bleue.

Le jalon situé à gauche présente la couleur de la piste du bas jusqu’au sommet, tandis que celui à droite est reconnaissable par son sommet orange.

Ces jalons sont particulièrement utiles par temps de brouillard intense. En effet, lorsque la neige tombe dru et que le brouillard est dense, il devient presque impossible de se repérer. Tous les repères visuels disparaissent, et il n’est pas rare que des skieurs se perdent, même à quelques mètres des pistes.

Des jalons de couleur noire et jaune signalent également les dangers potentiels. Par exemple, ils peuvent indiquer la présence de pierres apparentes sur la piste, de plaques de glace ou de barres rocheuses à proximité. Ces dangers sont clairement marqués sur et autour des pistes.

Cependant, il peut arriver que de nouveaux dangers surgissent au fil de la journée, après le passage des pisteurs chargés du balisage. La présence soudaine de pierres ou de verglas est assez fréquente.

Jalons permettant de délimiter les pistes de ski à la couleur de la difficulté de la pistes

Il est donc important de rester vigilant. Bien que le balisage, les jalons et les panneaux de signalisation contribuent à votre sécurité, vous êtes le mieux placé pour identifier les dangers, notamment lorsque les conditions météorologiques sont changeantes ou instables.


Infos Live

Forfaits

Nouveauté 2024 : Tous nos forfaits sont non datés et non nominatifs

Luchon-Superbagnères Web Billetterie
Exemple de forfait 1 32€ 34€
Exemple de forfait 2 20€ 22€
Exemple de forfait 3 8€ 10€